Philippe Pouletty


Philippe Pouletty

Les initiatives du fonds d'investissement Truffle Capital en faveur de l'innovation

Le portefeuille de Truffle Capital englobe notamment la compagnie Symetis formée courant 2004. La compagnie conçoit et distribue des valves aortiques transcatheter. Elle doit entrer en bourse courant 2017. À travers les enseignes Deinobiotics et Biokinesis, Truffle Capital participe à l'élaboration d'une nouvelle forme d'antibiotiques et de contre le cancer. Mesurant les défis du milieu, Philippe Pouletty aide concrètement ces centres de recherches encourageants. Courant 2014, la société d’investissement gérée par Philippe Pouletty a institué Diaccurate en partenariat avec l’Institut Pasteur. L'enseigne de biotechnologie s'efforce de développer une nouvelle variété de produits pour soigner la population atteinte du SIDA.

Philippe Pouletty se trouve être élu président d’honneur de France Biotech depuis 2009. L’ancien élève de l’Institut Pasteur s'associe par ailleurs à de nombreux évènements contribuant à valoriser le monde de la recherche et du business. France Biotech inclut plus de 150 entreprises évoluant dans le domaine de la biotechnologie et établies dans toute la France. L’association permet entre autres de favoriser le dialogue entre les chercheurs et les hommes d'affaires. Pour pouvoir dynamiser les entreprises visionnaires au niveau mondial, Philippe Pouletty a entre autres collaboré avec le dirigeant de Microsoft de 2005 à 2010. Ces nombreux soutiens révèlent son engagement en faveur de la recherche et de la créativité. Le gérant de Truffle Capital se trouve être vice-président d’Europabio de 2005 à 2009. L’ancien interne des hôpitaux de Paris se révèle en mesure d'encourager nettement plus les jeunes enseignes novatrices grâce à sa place au sein de l’association des professionnels de la biotechnologie en Europe.

Épaulé par sa connaissance remarquable du secteur, Philippe Pouletty assure l'organisation et le suivi des nombreux projets des PME de Truffle afférents à la biologie. Pour améliorer l'organisation de l’établissement, le D.G met en place le staff de managers ainsi que le CA (conseil d'administration). Le médecin s'engage aussi dans la R&D ainsi que le suivi de la propriété intellectuelle. Auprès de Truffle Capital, le chercheur s’attelle entre autres à examiner et à sélectionner les brevets intéressants des compagnies accompagnées. Ces concepts se trouvent être choisis selon leur caractère original. Au sein de l’univers de la recherche, Philippe Pouletty se révèle essentiellement renommé pour être l'associé fondateur et le gérant de Truffle Capital SAS. Cette entreprise de gestion de fonds de capital-risque a été édifiée courant 2001.

Premiers projets du chercheur dans l'univers des affaires

Outre la cotation en bourse de SangSat, le businessman finance l'entreprise spécialisée en biotechnologie RedCell Inc. (rebaptisée Conjuchem Inc.) explorant l'incidence des interactions médicamenteuses sur les hématies et l’albumine. Businessman aguerri, Philippe Pouletty a aidé à mettre en place DrugAbuse Sciences Inc., une startup s'efforçant d'élaborer de nouveaux médicaments donnant la possibilité de lutter contre la dépendance aux drogues et à l'alcool. Cette compagnie a été établie durant son séjour bénéfique au cœur de la Silicon Valley courant 1995. L'enseigne SangSat a entre autres conçu et vendu la Thyloglobuline, un produit antirejet particulièrement efficient. Ce produit inédit est ensuite acquis par Genzyme dans les années 1990. SangSat est par ailleurs un protagoniste notable en termes de transplantation d’organes. Se concentrant sur la biotechnologie, Clonatec est une pionnière de cette discipline dans l'Hexagone. La compagnie a été formée par Philippe Pouletty au commencement de sa carrière de chercheur.

Les formations suivies par le médecin avant d'intégrer l'univers de la recherche

En 1986, le futur investisseur intègre l’université de Stanford après avoir eu son doctorat en médecine avec les félicitations du jury à l’UPMC. En raison de son expertise en biologie moléculaire, Philippe Pouletty se trouve être un membre actif du laboratoire de l’université de Stanford consacré à cette discipline entre 1986 et 1988. Par conséquent, le jeune chercheur brille rapidement au sein de cette institution. Au cours de son internat à Paris, Philippe Pouletty a opéré au sein de plusieurs établissements hospitaliers de la région. Il se pose comme un spécialiste en immunologie et en hématologie. L'étudiant sort major du grand cours d’immunologie générale à la fin de l'année scolaire 1984. En effet, l'étudiant s'inscrit à un cursus sur l'immunologie ainsi que la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en parallèle de son travail hospitalier.